Make your own free website on Tripod.com








La commedia dell'arte de Marc Favreau

L'auteur














Page d'accueil | Introduction | La pièce | L'auteur | La commedia dell'arte | Activités | Mise en scène | Conclusion





favreausol_ma.jpg

Courte biographie

 

Marc Favreau alias Sol naît le 7 novembre 1929, à Montréal. Avant de devenir comédien, il décide d’être dessinateur commercial, parce qu’il s’intéresse beaucoup à la décoration. Ensuite, il réalise des décors pour des théâtres. En travaillant comme décorateur, il devient de plus en plus fasciné pour le métier de comédien. En 1950, il s’inscrit comme étudiant à l’École du Théâtre du Nouveau Monde où il remporte le premier prix de la comédie en 1952. Ensuite, il va suivre les cours de Jean Valcour à Paris pendant deux ans, de 1955 à 1957. Il commence son métier de comédien en tenant plusieurs rôles dans de nombreuses productions de Radio-Canada et il joue au théâtre. Ce n’est quand 1958 qu’il tient le rôle Sol dans une émission intitulé « Bim et Sol » qui devient plus tard «  Sol et bouton » et finalement « Sol et Gobelet ». À la fin de cette dernière série, Marc Favreau reprend le rôle de Sol sur les différentes scènes du Québec et à la l’étranger. En plus de le jouer sur scène, Marc Favreau édite plusieurs de ses monologues qui sont très populaires auprès des gens, car son personnage Sol aime beaucoup jouer avec les mots. En 1989, il reçoit la médaille de l’Ordre des francophones d’Amérique. En 1995, il est nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec et enfin en 1999, on lui attribue le prix de George-Émile-Lapalme qui souligne sa contribution pour l’amélioration de la langue française au Québec.
















sol.jpg

Son personnage Sol

 

            Sol est un drôle de personnage, habillé en maillon. C’est un clochard-philosophe. Ce qui fait son charme, c’est son langage, une langue avec laquelle il joue facilement et extraordinairement. Il n’y a aucun décor, seulement que lui et les mots qu’il a dans la tête. Le clown s’exprime dans un langage verbal tordu où les images apparaissent et où les mots n’ont pas de sens, sinon qu’ils ont perdu leur signification originelle et qu’ils nous ouvrent vers un nouveau monde. Il représente la simplicité où l’imagination est profonde et l’humour est merveilleux. Ce petit bonhomme critique, mais sans le savoir, rit de bon cœur et s’amuse à jouer avec les mots pour dire les vraies choses, mais qui ne le sont pas tout le temps ou qui sont indirectes.

sol_quote.jpg
















Webmestre: Myriam Jean
 
Pour me rejoindre : melian99@hotmail.com